Investissement OPCI : fonctionnement et performances

Lorsqu’il est question d’OPCI ou Organisme de Placement Collectif en Immobilier, il est légitime de se dire qu’il s’agit d’une sorte de fonds d’investissement. Il est alors possible d’y placer son argent et d’attendre des dividendes en retour. Mais de quels types d’actifs s’agit-il, et qu’en est-il des performances ?

Principes de base

Sociétés de gestion

Comme pour les SCPI, des sociétés de gestion sont de même chargées de collecter le capital des épargnants et de le réinvestir ensuite dans des actifs. Ici, il s’agit non seulement de biens immobiliers, mais aussi de produits boursiers. De ce fait, ces sociétés-là doivent donc assurer de reverser des dividendes à leurs clients, tout en veillant à ce que leurs parcs immobiliers soient occupés par des locataires.

Composition d’un OPCI

Comme il a été précédemment mentionné, dans un OPCI, il ne s’agit pas que d’actifs immobiliers (représentant quand même 55 % à 65 % de son capital). Il y a aussi des actifs cotés en bourse du genre actions, obligations, etc. à 25 %. Les 5 % restants sont obligatoirement de la liquidité. Ce quota doit faire l’objet d’un suivi rigoureux de la part des sociétés de gestion des OPCI.
Il faut savoir que cette liquidité est nécessaire pour assurer un certain équilibre. Pour qu’un client puisse se libérer de ses parts, c’est la société de gestion elle-même qui va en faire l’acquisition grâce à l’argent des 5 %. La présence de cette part de liquidité a également quelques raisons fiscales. Plus d’explications à travers cette source.

Performances de l’investissement OPCI

Il faut savoir qu’accéder à un OPCI se fait désormais avec moins de frais que pour les SCPI. De plus, les chiffres et les statistiques le montrent, ce sont les OPCI qui enregistrent les meilleurs rendements avec 5,4 % contre 4,40 % en moyenne pour les SCPI, en prenant l’année 2019 comme référence. Certaines sociétés de gestion d’OPCI enregistrent réellement des chiffres records allant de 7 % à plus de 8 % pour certaines. C’est une preuve que les performances de ce type d’investissement ne laisseront certainement pas les potentiels épargnants indifférents.

Il faut noter qu’il s’agit d’une performance croissante au vu des rendements de 2018, car la hausse s’élève à +0,8 %. Cela est surtout dû au fait que le patrimoine immobilier qui constitue une partie des actifs des OPCI prenne de plus en plus de la valeur avec le temps. Néanmoins, il ne faut pas oublier que les marchés financiers ne sont pas toujours stables et les actifs boursiers sont très volatiles. Il se peut que cela impacte alors (de manière positive comme de manière négative) les rendements des OPCI.

Voilà alors ce qu’il faut savoir sur les rouages des OPCI. L’immobilier est toujours la base à 65 % des actifs qui entrent en jeu, mais cette fois, il y a aussi des produits issus du marché financier dans le panier des investisseurs.

Articles similaires

Comprendre le fonctionnement de l’OPCI en LMNP

Il y a vraiment beaucoup d’avantages à investir dans des OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier). Même si beaucoup de…

Ce qu’il faut connaitre avant de se lancer dans la SCPI ou dans l’OPCI

La plupart des investisseurs, notamment les novices, souhaitent, à l’instar de leurs aînés, tirer profit de leurs capitaux et décident…

Les atouts de l’OPCI face à la SCPI

Comme tout investissement, il faut connaitre le fonctionnement de l’actif dans lequel placer ses capitaux avant de s’engager. Il existe…